“L’Inde et sa relation avec le Tigre” par Julien BOULE

Mis à jour : juin 29

Julien BOULE est photographe nature, membre de Troisième Planète


CHAPITRE II


La recherche des animaux



Photographier un tigre n’est pas chose aisée car à de nombreuses reprises, on peut se retrouver en sa présence mais la végétation dense empêche la réalisation de bons clichés. Parfois, on sait qu'il est là mais on ne le voit même pas, comme ce tigre que tout Ranthambore ou presque entendit rugir pour appeler une femelle de très loin. Mais jamais il ne nous fit la grâce d’apparaître. Le tigre est un animal surprenant et aux mœurs sociaux plus développés qu'on ne l'imaginerait. Certains mâles sont de vrais « papa poule ». Le mâle Wagdoh (« eau profonde ») de Tadoba a souvent été vu en compagnie de sa progéniture avec plus que de la tolérance pour elle. On raconte aussi cette histoire d'un mâle à Ranthambore qui a pris en charge sa progéniture en bas âge alors que leur mère venait de mourir accidentellement. Cet animal n'est donc pas un aussi grand solitaire qu'on le pense mais chaque animal a son propre caractère au final.

Outre la protection des autorités, ce qui maintient les populations de prédateurs, c'est évidemment la présence de proies que sont les grands herbivores. L’Inde est très riche en grands et petits cervidés (sambar, cerf axis, barasingha, muntjac), bovidés (gaur ou "bison indien"), antilopes (nilgaut, gazelle indienne, antilope cervicapre, chowsingha) et autres sangliers asiatiques. Savoir cela ne permet toutefois pas de garantir des rencontres. La recherche d'un grand prédateur dans un parc indien se fait assez simplement depuis une jeep. L'identification et le suivi des traces sur les pistes sablonneuses constituent souvent la première étape.


.. Pas de doute un gros chat est dans les parages et depuis peu comme le montre cette empreinte qui n'est pas recouverte de poussière.

On se lance alors dans un jeu de pistes en essayant d'utiliser ses sens le mieux possible. Parfois, il faut aussi bien observer l'attitude corporelle des grands cervidés : des têtes tournées dans une même direction avec les oreilles vers l'avant, des queues relevées, un piaffement d'impatience indiquent souvent la présence probable d'un prédateur que nos sens ne détectent pas encore. Le point commun de tous ces prédateurs est que lorsqu'ils sont repérés, c'est toute la jungle qui entre en émoi, et les cris d'alarmes des cerfs (sambars, barashingas, axis ou muntjac), des singes langurs ou des paons en disent long.


Attitudes caractéristiques des cervidés (chitals), queues levées et cri d'alarmes indiquent une présence plus que suspecte (mais les faux positifs ne sont pas non plus exclus, les animaux étant craintifs par nature).

Les grandes proies du Tigre


Aucune proie n’est aisée et le tigre ne succède qu’environ une fois sur 10 malgré un camouflage impressionnant et des qualités athlétiques extrêmes ! Mais en face, il y a du répondant aussi ! La proie préférée du tigre, c’est sans aucun doute le cerf Sambar. C’est un très gros cervidé et le tigre peut facilement se nourrir sur une carcasse plusieurs jours !


Le Sambar, la meilleure proie du félin rayé !

Idéalement, les plus gros tigres s’attaqueront à l’énorme gaur (“bison indien”), le plus gros bovidé approchant souvent la tonne. Malgré son côté placide, c’est un énorme animal et le tigre ne bénéficie pas d’un groupe comme le lion permettant de faire tomber des buffles voir même plus gros, c’est donc une énorme prouesse individuelle d’y arriver mais aussi une grosse prise de risque.


Bébé deviendra grand !

Les autres proies de choix sont des animaux de plus petite taille mais aux effectifs fournis et le tigre ne dédaignera pas une prise :


Le cerf axis, de taille moyenne mais très présent, constitue un met de choix !

Comme tous les autres sangliers, il est une proie de choix mais un féroce combattant !

A l’occasion, le tigre mettra la patte sur le langur, le singe le plus commun des jungles indiennes !


Hanuman, une peste pour le tigre qui le répère de loin et l'annonce au reste de la jungle !

Lire le troisième et dernier volet de “L’inde et sa relation avec le Tigre” par Julien BOULE

Lire le 1er volet de “L’inde et sa relation avec le Tigre” par Julien BOULE

S'INFORMER

Le blog

L'actu

Suivez-nous !