S'INFORMER

Le blog

L'actu

Suivez-nous !

A la rencontre de Karhu

Mis à jour : janv 17

RETOUR SUR LA PREMIERE Eco-Immersion Troisième Planète

Période : Juin 2019

Participants : Adolescents qui ont participé à notre action de sensibilisation en milieu scolaire


Pour la création de l’association troisième planète nous avions envie de marquer le coup. Après de multiples interventions dans un collège de la région Aquitaine, nous avons décidé de créer avec plusieurs groupes d’élèves un challenge éco-collégiens local qui serait récompensé par un voyage de découverte en Finlande.

A la rencontre de Karhu, l’ours brun sauvage de la taïga Finlandaise !


Les lauréats de l'éco-challenge Troisième Planète 2019, leurs professeurs et notre équipe.

Une aventure extraordinaire pour les 8 élèves du collège de Monségur Eléonore de Provence qui sur 50 participants et de nombreux projets étudiés et validés par notre Jury composé d'enseignants et de membres Troisième Planète, ont été sélectionnés pour se rendre dans le Parc National de Hossa en Finlande.


Quelques part au coeur du parc National d'Hossa sous le soleil de Minuit

De multiples projets, mini manifestations, mise en place de procédures éco-citoyennes dans l’établissement lui-même ont aussi vu le jour, après que nous ayons donné l'élan. Enthousiasmants et motivants, une partie des adolescents sont déjà très concernés par la situation actuelle et future concernant l’environnement.


Mi-Juin 2019 donc, après les complexes étapes administratives et différents apports financiers de l'association pour mener à bien une telle opération, la petite tribu, acheminée pour part en Avion et pour part en voiture afin de minimiser au maximum le coût CO2, entame le long périple qui amènera deux professeurs et leurs élèves, guidés par 3 membres de l'association (Marie Lefranc, Frédéric Célèrier et moi-même) et Jean-Louis Farjon un photographe nature installé à Hossa une partie de l'année, découvrir à pied, en kayak, canoë, stand-up paddle ou cani-rando la nature Finlandaise.


Cani-rando dans la forêt du Parc National de Hossa

L'idée étant de placer les plus jeunes au cœur d'un milieu naturel et de leur faire découvrir comment un autre pays de l’union Européenne, aura su y gérer son patrimoine et sa grande faune. Particulièrement des prédateurs tels que l’Ours si décrié et inquiétant pour le public français ! Ici vivre avec les ours comme voisin est une vieille habitude.


Trois sessions d'affût (2 fins de journée et 1 nuit) sur les meilleurs spots de la région auront tout de même été nécessaires pour pouvoir observer ce légendaire plantigrade et le photographier. La marche de retour du dernier affût se faisant pour partie à quelques dizaines de mètres de 4 ours, comme cela arrive régulièrement ici. Des étoiles plein les yeux pour les adolescents récompensés enfin et de magnifiques photos prises par les élèves eux-mêmes, avec le matériel prêté par l’association, qui pourront faire l'objet d'une future exposition locale !


Prêts pour une nuit d'affût ? Au menu photo, l'ours brun, et l'esprit d'observer le volverine ou le légendaire et furtif loup, sans oublier l'aigle royal !
La patience...
L'observation...
L'expression...
L'enthousiasme...
Et puis soudain, la récompense...

Une randonnée de 2 jours en pleine nature, sur l’eau avec bivouac, a ensuite été proposée aux jeunes. Apprendre à naviguer, s’orienter, faire un feu, monter des tentes pour certains, dormir en hamac au soleil de minuit pour d’autres et aussi apprendre à pêcher, vider et cuire son poisson autour du feu !




L'objectif étant d'apprendre aux plus jeunes à découvrir la nature sauvage et sa faune, mieux la connaitre et l'aimer pour mieux la protéger. Introduire également le notion de respect et de reconnaissance dans ce que nous prenons à la nature pour nous nourrir et ce que nous lui rendons, autant que cela est possible.


Se nourrir et rendre à la nature...

Marie ma compagne (psychologue et psychothérapeute holistique & voyage) et moi-même, (guide photo et président Troisième Planète), sommes végétariens par conviction environnementale, mais jamais nous ne culpabiliseront quelqu’un de ne pas adopter ce régime. Néanmoins il nous a toujours semblé indispensable que les différents problèmes liés à notre alimentation soient évoqués lors de nos immersions initiatiques. Respecter la valeur de l’animal, manger naturel et sain, rigueur concernant les emballages et le sur-emballage si difficile à contourner au quotidien pour l’immense majorité des consommateurs.

Les enfants ont pris conscience de la valeur de la vie d’un poisson sauvage, collecté directement dans la nature, mais aussi à travers nos différents échanges, de l’immense cout environnemental des régimes carnés mondialisés issus de l’élevage industriel ou de la prédation inconsidérée des bateaux de pêche usines qui saccagent les océans du monde !


Quel plaisir enfin, de ces sourires, rigolades, petites aventures et difficultés parfois (trouver les ours principalement) pour ce voyage qui aura, nous l’espérons, contribué à former une petite partie de notre jeunesse autrement.


Prendre de la hauteur...
Un repos bien mérité

Exposition photo au cœur de l’établissement ou de la commune, compensation carbone par de nouvelles actions auprès du public local, nettoyage de rivières dans la région, sont les futures étapes pour finaliser à bien ce beau projet éducatif au travers duquel "Emerveiller et Protéger" furent les espoirs fondés !

Vive les ours libres et sauvages de Finlande, d’Europe et de France. Vive la nature et la jeunesse qui se mobilise.


Love Troisième Planète !

Par Arnaud Marchais. Photographe nature & Président Troisième Planète

© Photos : Arnaud Marchais, Frédéric Célèrier.